Etudes de genre


Notice: Undefined property: EasyBlogPost::$event in /home/ronchonp/public_html/components/com_easyblog/themes/wireframe/blogs/entry/default.php on line 91

Notice: Trying to get property of non-object in /home/ronchonp/public_html/components/com_easyblog/themes/wireframe/blogs/entry/default.php on line 91

Notice: Undefined property: EasyBlogPost::$event in /home/ronchonp/public_html/components/com_easyblog/themes/wireframe/blogs/entry/default.php on line 152

Notice: Trying to get property of non-object in /home/ronchonp/public_html/components/com_easyblog/themes/wireframe/blogs/entry/default.php on line 152
Etudes de genre

Confusion et controverses sur ce sujet dans le débat public !

Il est pourtant incontestable que les compétences individuelles dépendent plus des talents innés de chaque individu, de sa motivation et de son éducation que de son sexe. Il est aussi incontestable que le rôle considéré comme normal pour les individus d'un même sexe est largement conditionné par des habitudes, des stéréotypes et des héritages culturels.

Le tennis féminin, les femmes pilotes de chasse ou astronautes ou les découvertes de Marie Curie démontrent ces faits à tous. Mais Marie Curie a eu toutes les peines du monde en son temps pour être reconnue pour ses compétences et ses travaux ont été initialement crédités à son époux.

La notion de genre permet de nommer  ce phénomène et donc de l'analyser, de le décrire et de le déconstruire. Jusque là il s'agit de science et il y'a peu de place  pour la controverse.

b2ap3_thumbnail_genre1.jpgMais l'organisation multiséculaire de la société a la  vie dure. La remettre en cause, c'est mettre en cause les dogmes religieux et le confort de beaucoup : en fait on double le nombre de candidats aux postes convoités. Ce qui contribue à nourrir l’anathème.

Puis certaines minorités virulentes s'emparent du sujet pour tenter d'imposer leurs propres comportements comme des normes. Sans parler des LGBT, considérons l'image de la famille renvoyée par les médias : la famille recomposée serait la norme et le divorce inévitable. les enfants regroupés en tribu - les tiens, les miens, les nôtres- seraient bien plus heureux que ceux qui sont "enfermés" dans famille nucléaire.

D'une liberté, le droit de se séparer, on tente insidieusement de faire une nouvelle norme. De même le droit pour une femme de briguer n'importe quelle fonction devient insidieusement une critique de ces nunuches qui choisissent d'élever leurs enfants. La pression sociale ne s’atténue pas pour respecter la liberté de choix, mais change d'objet en restant aussi prégnante.

Il est pourtant des réalités indiscutables :

  • seules les femmes mettent des enfants au monde,
  • la conception implique un mâle et une femelle,
  • la qualité de l'éducation de la petite enfance conditionne tous les apprentissages ultérieurs et malgré des efforts considérables l'Ecole est totalement incapable de compenser les inégalités de départ, qu'elles soient d'origine sociale ou affective.
  • Et concevoir ou mettre au monde un enfant représente une responsabilité qui ne s'éteint qu'à la mort des uns ou des autres.

Et les progrès des technologies biologiques permettent de contourner certaines contraintes, que ce soit la procréation médicalement assistée ou le portage d’embryon pour des tiers. Ces techniques peuvent représenter un progrès pour certains couples en détresse. Mais si la technologie progresse, la nature humaine cupide, vindicative ou arrogante est immuable. Alors que veut   faire notre société de ces technologies ?

Serait-il souhaitable qu'une caste de femmes actives et riche payent des femmes pauvres pour porter leurs enfants à leur place,afin de protéger leur situation sociale ou simplement leur silhouette ? C'est possible techniquement. donc cela se produit. Faut-il  considérer ces situations comme moralement acceptables ? Faut-il permettre que cela devienne une norme sociale ?

La tradition ne doit pas être immuable, mais tout changement n'est pas forcement un progrès.  Et respectons les choix individuels, en protégeant l'éducation de tous, seule garante de choix individuels éclairés. La déconstruction permet de mettre en lumière les stéréotypes culturels, et d'ouvrir des espaces de liberté, à condition d'avoir transmis au préalable une  solide culture traditionnelle. Et   je n'ose imaginer une société purement technologique, sans aucune culture humaniste, historique ou philosophique. Pourtant cette évolution constitue un risque réel.

Et tâchons dans nos débats publics de remettre un peu  d'analyse et de raisonnement pour endiguer les déchaînement émotionnels : Nous jugeons plus rapidement et plus sévèrement ceux qui s'attaquent à un chaton photogénique que certains violeurs multirécidivistes.  

Notez cet article:
0
Séparer contrôle et fonctions exécutives.
Licenciements : combiner équité et sécurité juridi...

Related Posts


Notice: Undefined property: EasyBlogPost::$event in /home/ronchonp/public_html/components/com_easyblog/themes/wireframe/blogs/entry/default.php on line 237

Notice: Trying to get property of non-object in /home/ronchonp/public_html/components/com_easyblog/themes/wireframe/blogs/entry/default.php on line 237